TÉLÉCHARGER TUILE OPENSTREETMAP

admin

All done , thanks c’est fait. Les paramètres par défaut de nombreux programmes assument que le nom de la base de données est appelée gis et nous utiliserons la même convention dans ce tutoriel, bien que ce ne soit pas une obligation. Résultats pour les deux extensions Les deux extensions donnent en effet les mêmes résultats: C’est notamment utile lorsqu’on souhaite gérer des alphabets différents mandarin, japonais, etc. A nouveau la version de Mapnik packagé avec Ubuntu Le rendu est visible sur map. L’interface pour ajuster la vue.

Nom: tuile openstreetmap
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 32.58 MBytes

Dans les deux cas, les propriétés ne sont pas celles des rasters. I noticed it is not there yet. Ces dernières vous permettront d’afficher les zooms à partir de 0. Familles de styles de rechange: En effet, nous n’avons pas généré toutes les tuiles de toute la planète et pour cause, il faudrait quelques semaines ou mois entiers. Quelques styles sont conçus pour ne pas utiliser des couleurs.

Pour ceux qui veulent aller vite, il suffit d’aller lire dans la partie Base de connaissance. Pour ceux qui veulent comprendre, la suite est ci-dessous Pour mes vacances, j’ai choisi d’explorer la côte sud de l’Irlande.

Pour openstredtmap diriger dans le pays, je me suis demandé si les données OSM étaient d’un niveau suffisant pour se repérer efficacement sur place. J’ai donc mené une petite expérimentation consistant à utiliser QGis sur un ordinateur portable ainsi que des fonds opensteretmap plans issus d’OSM, le tout directement sur le terrain.

Pour répondre rapidement à la question des résultats de cette expérience, sachez que l’état des données OSM sur l’Irelande est vraiment d’un bon niveau. Elles sont suffisament précises, tjile sous la forme d’un simple fond raster pour se repérer sur la route, pour faire du shopping, pour retirer de l’argent liquide, pour se repérer dans la ville même de petite taillepour faire de la randonnée, pour trouver un pub ou opensgreetmap restaurant, etc.

Reste la question tulie comment? Exploiter des données OSM sur un pays entier demande de télécharger les données pour les afficher. Vu la complexité du modèle Tjile qui est plutôt un meta-modèle un modèle de modèlepas facile de le représenter directement à partir des informations vectorielles stockées dans une Openstreetap PostGIS. Je n’ai pas essayé mais je pense que le rendu de ces données vectorielles est lourd sur une machine limitée en performances un ordinateur portable de De plus, il faut passer beaucoup de temps pour styler les objets.

Je me suis donc simplement fixé l’objectif de générer des dalles raster qui correspondent à celles qui sont récupérées depuis les serveurs de tuile de la fondation qui permettent l’affichage sur la carte opsnstreetmap du site openstreetmap.

Pour ceux qui ne savent pas, les tuiles sont des dalles raster de petit format x pixels souvent qui sont stockées sous forme de fichiers un par dalle. L’intérêt de cette méthode c’est qu’une simple requête HTTP permet d’accéder à ce fichier si celui-ci est servi par un serveur Web.

Pour calculer la longitude et la latitude en fonction du zoom, un algorithme assez simple a été mis en oeuvre. Par exemple, QGis est capable d’accéder à ces rasters directement. Un autre exemple plus concret est celui de la carte dynamique OpenStreetMap: Leaflet sait accéder à des rasters servis par le protocole TMS. Génerer ces dalles ou ces tuiles n’est oenstreetmap si complexe que ça pour peu qu’on dispose d’un peu de puissance de calcul et qu’on ne souhaite pas zoomer trop loin tout en travaillant sur un pays à taille raisonnable.

Cet article se propose de présenter une méthode pour générer des tuiles ou des dalles rasters telles qu’elles sont représentées sur le site d’OpenStreetMap.

Il n’a pas la prétention de faire le tour du sujet mais l’objectif est bien de faire comprendre ce qu’on fait. On doit pouvoir faire la même chose sous MS-Windows mais poenstreetmap processus sera plus compliqué, notamment parce qu’il y aura beaucoup plus d’éléments à installer et opnestreetmap certaines versions en ligne de commande des outils employés ne sont pas disponibles sous forme de binaires.

  TÉLÉCHARGER MUSIC WALLAH YA SOUSOU GRATUITEMENT

tuile openstreetmap

De plus, la chaîne de traitement est complètement réalisable en ligne de commande ce qui permet de lancer et d’automatiser le travail oprnstreetmap un ou plusieurs serveur ssans besoin d’une interface graphique. Au delà des données OSM, cet article permettra de vous montrer que la génération de tuiles avec des outils libres est à portée de main de tout chef de projet technique géomatique ou même à l’amateur éclairé.

Si vous avez du contenu propre qui vous appartientvous pouvez donc monter un service TMS à moindre frais tout opentsreetmap maîtrisant complètement ce que vous faîtes. Le principe est assez simple. On souhaite fabriquer de la donnée raster à partir de données vectorielles publiquement disponibles. La communauté OSM a développé un grand nombres d’outils pour réaliser ce travail.

Ces outils sont utilisés sur la chaîne de production d’OSM pour afficher la carte dynamique du même nom. Ils sont donc largement éprouvés. Je me suis d’ailleurs cantonné à rester au plus proche de ce que la fondation fait histoire d’être sûr d’avoir des résultats.

Je vais aller très vite sur ce point. L’article n’a pas vocation à présenter PostGIS, ni à indiquer comment on configure l’ensemble.

tuile openstreetmap

Pour éviter d’être sec, je présente une méthode simpliste, qui privilégie la faible durée de mise en place, mais qui fonctionne. La sécurité est bien sûr complètement à revoir. Ensuite, on peut créer une base de données spatiale nommée geobase et on y ajoute les bonnes extensions. D’abord postgis qui permet d’installer les fonctions PostGIS et ensuite hstore dont MapNik a besoin pour requêter efficacement la base. Pour des questions de rapidité, j’ai donné un accès total à toutes les bases à l’utilisateur postgres en localhost.

C’est juste pour faire l’économie de création d’un utilisateur et de la gestion des droits qui va avec je ne fais pas un cours PostgreSQL. Debian met déjà à disposition des outils dont nous avons besoin. Pas besoin d’aller les chercher sur Internet, il suffit de mobiliser les serveurs de dépôt de la distribution. Ici, on a besoin de GDAL pour mapnik.

Nous allons d’abord préparer un répertoire qui openstreetmaap contenir les données sources ainsi que les outils externes de la distribution Debian. Il contiendra des outils présents dans le répertoire tools:. Il nous faut maintenant les openstreetjap officiels qui sont utilisés par OpenStreetMap pour la génération de tuiles.

Ils sont disponibles en ligne sur GitHub. Il suffit donc de les rapatrier pour pouvoir s’en servir:. Ce script Python se charge de générer les tuiles tout en parralélisant le travail sur plusieurs files simultanées.

‘+relatedpoststitle+’

Si vous avez un processeur avec plusieurs coeurs, cela permet de les faire fonctionner et d’augmenter un peu plus les openstretemap. Donc même si le script est en Python, il reste néanmoins assez performant et tire parti du multi-coeur ce qui, en est souvent un constat sur la majorité des machines modernes, y compris ARM:.

En plus des styles, il faudra télécharger des données de base. Ces dernières vous permettront d’afficher les zooms à partir de 0. En effet, lorsque vous générez des tuiles, vous utilisez les données que openstrestmap avez incorporées dans votre base PostGIS. Néanmoins, si on openstrestmap contente de ces données, il sera impossible d’afficher les premiers niveau de zoom. Il faut donc des données dites de base parce qu’elle ne concerne que les premiers niveaux de zoom soient présentes pour pouvoir générer l’image du globe terrestre qui correspond au niveau de zoom 0.

De plus, les fichiers de style d’OSM ont recours à ces fichiers de base donc si l’on souhaite les utiliser tels quels, il faudra récupérer ces fichiers. Les openstrewtmap qu’on a récupéré depuis GitHub contiennent un script qui va se charger de télécharger ces données de base, les décompresser et effectuer une préparation minimale quelques modifications pour les rendre compatibles avec les styles d’OSM.

Une fois les styles, l’outil et les données de base téléchargés, il reste à télécharger les données d’OSM.

Vous pouvez aller sur le site geofabrik. Pour ma part, c’est celui de l’Irlande:. Nous allons injecter les données dans la base de données geobase que nous avions créée auparavant.

  TÉLÉCHARGER CHEB GHAZI CHADI BADI

OSM openstreetmqp un outil pour ça: Son utilisation est assez simple:. On utilise un fichier de style de base fourni par ce qu’on a récupéré depuis GitHub. Les opensfreetmap options sont connues:.

Installation des logiciels

Enfin, le dernier paramètre est le nom du fichier. Comme je l’avais déjà évoqué plus haut, MapNik utilise un fichier de style dans son format propre. Il ne sait pas lire les styles carto-css.

Il faut donc compiler ces derniers pour obtenir un fichier de style mapnik. Le fichier de style au format carto-css qui nous intéresse se nomme project. Les fichiers carto-css sont assez complets, notamment, il contiennent de quoi accéder à la donnée. Par exemple, on doit indiquer dans ces fichiers que telle couche est contenu dans telle table PostgreSQL en général, c’est même carrément une requête SQL. Il nous faut donc changer le mode d’accès par défaut et renseigner les bons éléments de connexion pour indiquer que le serveur est accessible via localhost, que notre base de données s’appelle geobase et qu’on va y accéder par l’utilisateur postgres pas bien sans mot de passe encore plus pas bien.

Les données OSM accessibles en tuiles vectorielles dans ArcGIS – arcOrama

Une simple manipulation par sed permet de s’en sortir sans devoir éditer le fichier à la main, ce qui se révèle assez fastidieux vu le nombre de couches opdnstreetmap changer:. Une fois ces corrections réalisées, on peut générer le fichier de style MapNik avec le compilateur carto-css qui se nomme simplement carto:. Il reste enfin un dernier nettoyage à faire dans le fichier mapnik.

En effet, le fichier généré indique un grand nombre de polices de caractères requises pour générer les tuiles. C’est notamment utile lorsqu’on souhaite gérer des alphabets différents mandarin, japonais, etc. Lorsque vous allez générer des tuiles ou des dalles raster, il faudra indiquer dans quelles limites de carte vous souhaiter opérer. Dans notre cas, il faudra récupérer les coordonnées de la zone qu’on souhaite exporter, c’est à dire l’emprise de l’Irlande ou d’un peu moins si vous explorez juste le sud ou le nord.

De même, il vous faudra déterminer de quels niveau de zoom vous avez besoin. Plus le zoom est important, plus le niveau de détails sera fin, plus il y aura de tuiles à générer. Pour ma part, je suis descendu au niveau Pour déterminer l’emprise, le plus simple est de se rendre sur la carte dynamique d’OpenStreetMap et d’utiliser l’outil Exporter. Vous pouvez choisir la zone à exporter manuellement.

Ensuite, pour récupérer l’emprise dans le bon ordre, le plus simple est de récupérer l’URL de yuile overpass en rouge:. Voici un exemple de cette URL pour l’Irlande: Ce qui nous intéresse est à droite de la variable bbox. Pour les niveaux de zoom, utilisez encore la carte d’OSM et zoomez au maximum de ce que vous voulez voir. Il suffit ensuite de relever l’URL dans la fenêtre de titre. Le zoom vaut ici En effet, on doit lui indiquer le fichier de style MapNik tulie utiliser, le répertoire qui va contenir les tuiles ainsi que l’emprise de guile et les seuils de zoom qu’on désire obtenir.

tuile openstreetmap

Il suffit d’avoir des lignes qui ressemblent à ce qui suit:. Attention, le processus de génération est très gourmand en ressources CPU et il est très long. Pour l’étendue indiquée précédemment et pour aller jusqu’au seuil de zoom, il m’a fallu plus de 48h sur un core i7 avec 8G de RAM!

La seule différence c’est qu’on va se passer du serveur Web. En effet, tout est stocké dans un répertoire. Donc il suffit de faire une « requête » sur une URL locale celles qui commencent par file: